Fisheye Gallery

ARLES – Vierges et Toreros

Exposition passée
13.04.2022 12.06.2022

A l’occasion de la grande Féria d’Arles, la galerie Fisheye expose la belle série Vierges et Toreros de Christine Spengler.

Après une brillante carrière de correspondante de guerre où elle photographie en noir et blanc les plus grands conflits de la seconde moitié du XXème siècle, Christine Spengler revient sur son enfance passée à Madrid à travers la série Vierges et Toreros.

En 1982, à Beyrouth, suite à son arrestation par les combattants Mourabitounes qui l’accusent d’être une espionne sioniste, elle décide de rentrer à Madrid, la ville de son inspiration, afin de s’y ressourcer. Elle décide alors de rendre hommage aux Toreros qu’elle a tant admiré dans son enfance. Afin de capter les moments les plus éblouissants de leur faena et la beauté de leurs costumes de lumière, elle les suit pendant des mois dans toutes les arènes d’Espagne.

Elle est à l’époque l’une des rares femmes à être acceptée dans le monde taurins. Comme un trophée, elle rapporte leurs portraits dans l’appartement mythique de la calle Valgàmedios, où vécu Manolete (1917-1947) – le plus grand torero de tous les temps. Pour photographier ces icônes dans la plus « belle lumière du monde », elle ouvre tout grand les fenêtres, étale ses trésors sur le sol. Elle les pare de tissus flamboyants et de bijoux sacrés prêtés par Christian Lacroix. Grace à ses ex-voto baroques et oniriques, l’artiste redonne vie à ses icônes intemporelles de son enfance. Des toréros qui comme les photographes de guerre affrontent périodiquement la mort à la cinqo de la tarde.

Une exposition ardente et sensuelle, à l’atmosphère hispanique emprunte d’une douce nostalgie.

SCROLL