Fisheye Gallery

Alarming Beauty

Exposition en cours
26.01.2023 24.02.2023

« ALARMING BEAUTY »
DU 26/01/23 AU 24/02/23

Ils et elles dessinent des utopies à chérir et des prémonitions à déjouer dans un compte à rebours face à l’irruption du danger. Le décor laisse émerger un détour par un passé enchanté, un avant où les possibles sont encore déchiffrables dans le monde ambiant, puis les stigmates qui témoignent du basculement vers le drame. Au milieu prennent place des êtres entraînés dans une quête d’émancipation, parfois animés par un désir incandescent mais bientôt aussi figés dans la dystopie qui s’installe. Et pourtant les lueurs rougeoyantes qui percent à l’image l’emportent dans une tentative d’exutoire sinon d’échappatoire. Les artistes nous incitent à chercher la beauté, y compris lorsque celle-ci semble avoir été confisquée. La photographie devient une réplique à la fatalité.

Commissaire d’exposition : Camille Leprince

Yulia Appen

Née en 1981 à Zaporijia, Yulia Appen est réalisatrice, photographe et graphiste. Elle travaille actuellement pour le média en ligne ukrainien BeTV. Sa pratique photographique se nourrit de sa pratique du documentaire de création, qu’elle a exposée dans différents festivals en Ukraine. En 2014, elle a suivi la formation du Gogolfest, festival annuel multidisciplinaire international d’art contemporain et de cinéma, dont a résulté le court métrage Vira. Elle a participé en 2015 au festival audiovisuel Construction avec Praha_Transit. En 2016, Meanwhile, qui traite de l’immigration des femmes ukrainiennes en Europe, a fait partie de la sélection nationale de Docudays, le festival international des droits humains.

Igor Chekachkov

Né en 1989 à Kharkiv, Igor Chekachkov a commencé par se former à l’Académie nationale de design et d’art de Kharkiv pour se lancer dans une pratique de photojournaliste avant de s’orienter vers une démarche plus artistique. Il s’est intéressé à des sujets comme la frontière entre l’espace public et privé ou encore les algorithmes digitaux. Ses photographies ont été publiées dans des médias tels que Forbes, National Geographic, The Guardian, Le Monde, FOAM, New York Magazine, notamment sa série Daily Lives sur le quotidien des personnes déplacées durant les premiers mois de la guerre. Il a exposé à la Quatrième Image à Paris, à la galerie Claude Samuel, à l’Ukrainian Museum à New York et au Centre culturel ukrainien de Los Angeles. Il a publié son premier ouvrage NA4JOPM8.

Yana Hryhorenko 

Yana Hryhorenko est née en 1988 à Bila Tserkva. Après une carrière en marketing, elle commence la photographie en 2019 et se forme à la Mykolayiv Young School of Photography. Elle travaille désormais à travers l’idée de vision plutôt que d’image, un traitement inspiré par son propre trouble de la vue, et aborde ainsi les rapports entre psyché, corporéité et mémoire. Artiste NFT, elle a participé récemment à de nombreux événements internationaux. En 2022, elle a été nommée Fresh Eyes Talent par le GUP Magazine. Elle est également responsable de l’Ukrainian Women Photographers Organization.

Sergey Melnitchenko

 

Né en 1991 à Mykolayiv, Sergey Melnitchenko a commencé la photographie en 2009. C’est en 2018 qu’il fonde l’école de photographie conceptuelle et artistique Mykolayiv Young School of Photography (MYPH). Il est lauréat de plusieurs prix, notamment celui du Photographe de l’année en 2012, 2013 et 2016 en Ukraine et du Leica Oskar Barnack Award Newcomer en 2017. Ses photographies, qui mettent souvent en scène une masculinité loin des clichés, ont été exposées dans le cadre de nombreux festivals et foires, comme Paris Photo, Volta Art Fair, Photo L.A., Photo Basel, Unseen Fair et son œuvre fait partie de multiples collections. Il a publié plusieurs ouvrages, dont le dernier est dédié aux travaux de ses étudiants de la MYPH.

Xenia Petrovska

Xenia Petrovska est née en 1988 à Liepaja en Lettonie. Elle a étudié la photographie à la Kyiv School of Photography et à la Mykolayiv Young School of Photography. Sa démarche est ancrée dans les atmosphères mystérieuses et surréelles créeés par la lumière et la couleur. Elle a été notamment exposée dans le cadre de Trieste Photo Days, Lodz Fotofestival, Photo Basel, ou encore à Berlin et New York. Ses photographies ont été publiées dans le British Journal of Photography, le GUP Magazine et Fisheye. Elle a été sélectionnée comme Fresh Eyes Talent 2021 et a publié un premier ouvrage, On the Other Side of the Light. Elle est membre de l’Ukrainian Women Photographers Organization.

Yana Sidash

Née en 1995 à Lviv, après avoir travaillé dans le domaine informatique, Yana Sidash pratique la photographie depuis 2019 dans une approche documentaire. Ses images ont été publiées dans les revues ukrainiennes Bird in Flight, Reporters, The Village (Ukraine) mais aussi en Italie et en Autriche. Elle a participé à plusieurs reprises au plus grand festival de photographie du pays, Odessa Photo Days, et a été finaliste du Fujifilm Moment Street Photo Awards 2021. Depuis le début de la guerre, elle a reçu une accréditation militaire par les forces armées ukrainiennes et s’attache à documenter la vie sous les bombes en captant des moments d’humanité ou les marques qui s’inscrivent dans le paysage.

SCROLL