Fisheye Gallery

Sanne De Wilde

À propos

Dans ses photographies, Sanne De Wilde (Belgique, 1987) explore le rôle joué par la génétique dans la vie des gens, ainsi que la façon dont celle-ci forge et affecte les communautés. La représentation d’une personne souffrant d’une maladie rend celle-ci vulnérable aux yeux de la société.

Sanne a suivi une maîtrise en Beaux-Arts au Conservatoire KASK de Gand (en Belgique), un diplôme qu’elle a obtenu en 2012 avec la plus grande distinction. Sa série de photos intitulée The Dwarf Empire (« L’Empire des nains ») a été récompensée par le Photo Academy Award 2012 et par le International Photography Award Emergentes DST en 2013. Sa série Snow White (« Blanche-Neige ») a reçu le 16e Prix national photographie ouverte et le NuWork Award for Photographic Excellence. Elle s’est également vu octroyer le Nikon Press Award en 2014 et en 2016 en tant que jeune photographe la plus prometteuse. Le British Journal of Photography a sélectionné Sanne De Wilde comme « l’un des meilleurs talents émergents dans le monde » en 2014. Elle a aussi bénéficié de la Firecracker Grant en 2016. Ses photos ont fait l’objet, à l’échelle internationale, de nombreusespublications (The Guardian, New Yorker, Le Monde, CNN, Vogue) et d’expositions (Voies OFF, Tribeca Film Festival, Circulations, Lagos Photo, Lodz Fotofestiwal, STAM et Fotoforum Brasschaat). Depuis 2013, Sanne De Wilde travaille avec le journal et magazine néerlandais De Volkskrant, à Amsterdam, aux Pays-Bas. En 2017 elle est devenue membre active de l’agence NOOR.