Fisheye Gallery

Charlotte Abramow

À propos

Charlotte Abramow est née en Belgique en 1993 et s’amuse avec l’appareil photo dès l’âge de 7 ans. À l’âge de 16 ans, elle est repérée par le photographe Paolo Roversi lors d’un workshop aux Rencontres d’Arles. En 2013, à 19 ans, la Belge s’installe à Paris pour étudier à Gobelins, L’École de l’Image. Son travail remporte le Prix Picto de la Jeune Photographie de Mode en 2014. Elle est diplômée en juin 2015 et arrive finaliste aux Photo Folio Review Awards des Rencontres d’Arles un mois plus tard.Charlotte Abramow réalise alors de nombreuses commandes pour la presse en parallèle de travaux personnels régulièrement exposés.

À 24 ans, Charlotte devient réalisatrice notamment avec des clips pour Angèle (« La loi de Murphy », « Je Veux tes Yeux » et plus récemment « Balance Ton Quoi ») mais aussi pour « Les Passantes » de Georges Brassens. En 2017, elle est finaliste des Photo Folio Review Awards des Rencontres d’Arles pour la maquette de son projet « Maurice, Tristesse et rigolade », livre sur la vie de son père, publié en 2018 aux éditions Fisheye.

Charlotte Abramow a été exposée à Paris Photo 2018 (Fisheye Gallery) avec sa série « They Love Trampoline » sur les Îles Féroé.En 2020, elle conçoit et réalise « Le Petit Manuel Sex Education » pour Netflix, à l’occasion de la sortie de la saison 2 de la série Sex Education. Cet objet éditorial de 64 pages sur le thème de l’éducation sexuelle est fait de photos et de textes, et distribué gratuitement à 75 000 exemplaires en France. Quels que soient le médium et le sujet, Charlotte a pour motif de raconter l’humain de manière poétique et métaphorique. 10 ans de partage de ses images sur le net ont permis à l’artiste de réunir une belle communauté.

Comme si le passé le prédisait, elle réalise sa première grande exposition à la galerie Fisheye Arles pendant les Rencontres d’Arles 2021. Elle réalise dans la même année une exposition exclusive à la galerie Richard Taittinger à New York.